Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gillesleskieur.com
  • Gillesleskieur.com
  • : Guide de haute montagne UIAGM/IFMGA Professeur de ski ISIA
  • Contact

Joli...

Recherche

Articles Récents

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 15:08
La forme et les conditions sont bien là, il ne me manque qu’un partenaire (et accessoirement un peu de rösti) pour pouvoir traverser jusqu’au Pigne d’Arolla en toute sécurité. Skier les 2 Faces en 2 jours consecutifs serait une première... C’est là que Yannick entre dans la danse… Merci à lui pour le ravitaillement la compagnie et tout.

Notre cordée se lève donc à 4h30 euh disons 5h….. Heureusement avec la nuit qui a été claire, nous avançons vite, pour dire, Yannick, venu en snowboard ne chaussera même pas ses raquettes, les crampons suffiront. Un joli levé de soleil sur le Cheilon et le voilà déjà derrière nous, le mur de la Serpentine passé nous sommes accueilli sur le plateau du Breney par un vent plutôt dépaysant pour la saison… La neige tourbillonne et nous accélérons encore un peu jusqu’au sommet du Pigne.

Yannick à La Serpentine


La face nord du Pigne d'Arolla (au fond le Cervin et la Dt d'Hérens) du plateau du Breney



La vue est belle, le calme apparent de la vallée contraste avec les rafales du vent qui se déchaînent ici.. Yannick prépare ses affaires c’est ici que nous nous séparons pour un moment, la neige dure ne l’inspire pas trop aujourd’hui, je suis surpris mais je respecte son choix et n’essaye même pas de le convaincre..

Avant de partir il m’assure pour une mini reconnaissance en crampons, n’étant pas monté par la face, je n’en connais pas les conditions et le sommet ne me permettant pas d’y voir grand chose, je chausse les crampons et descends une vingtaine de mètres. Tout a l’air ok, je tire sur la corde, avec le vent nous ne nous comprenons pas et patient comme je suis (ceux qui me connaissent bien peuvent rire) je remonte en ramassant la corde que je dépose devant Yannick tout surpris de me revoir si vite...  Rire un peu n’est jamais mauvais…

La vue de la calotte sommitale sur .... rien..



Je souhaite à Yannick une belle descente (ce qu’il a fait avec une neige juste revenue et à coup de grandes courbes..) et le regarde partir, je lui ai confié l’appareil photo, il est temps de me préparer.

Ça y est, je le vois, Yannick s’est arrêté en contrebas, Après quelques minutes, j’appuie un peu sur mes orteils et c’est parti, les skis basculent dans la pente, la descente commence. La calotte sommitale est un vrai régal à skier, une neige dure mais abrasive à souhait me ferait presque oublier que de par sa forme la calotte me cache toute vue sur le passage clef.

Sur la calotte sommitale


Ayant opté pour une descente directe du sommet à travers les rochers et sans corde, je m’approche avec précaution des dits rochers... C’est là que les choses se compliquent, 3-4 mètres plus à gauche (en descendant) que je pensais, je ne suis pas dans le meilleur des passages, tant pis, je ferai avec, c’est très raide et de la glace vive est sur mon chemin, le seul qui s’offre a moi désormais. Pas d’autre possibilité, je taille une petite encoche dans la glace avec mon piolet. C’est très court, mais pas de 2ème chance ici. 1m40 plus loin, mes skis retrouvent la neige, je sors de 3 minutes d’apnée... 

Juste au dessus du passage clef



Depuis ici la neige est toujours meilleure, j’essaye de rester concentré ce qui n’est pas facile, les difficultés sont derrière, la pente avoisine « seulement «  les 50°, la neige est douce… UN peu plus tard je suis au fond, je skie sur l’immense corniche du fond, dégrimpe 2 petits passages rocheux et rejoint Yannick sur le glacier par un couloir en neige de printemps…


Pigne d’Arolla Face Nord TD+ le 29 mai 2009.
Premier enchaînement Face Nord Mt Blanc de Cheilon-Face Nord Pigne d'Arolla en 2 jours consécutifs 28 et 29 Mai 2009


Merci à Yannick sans qui cet enchaînement serait resté imaginaire.

Les prochains articles traiteront du matériel que j’ai utilisé et des cotations utilisées en ski raide, voire extrême. MERCI à vous tous qui me lisez (si vous laissez un commentaire, pensez à dire qui vous êtes que je puisse vous remercier..)

Partager cet article

Repost 0
Gilles le skieur - dans Ski
commenter cet article

commentaires

Jo Gauye 02/07/2009 19:44

Waouh, full respect!Félicitations pour cet enchaînement!!!

Patrick 16/06/2009 09:18

Respect !Avec en plus des belles photos et un beau récit !

mathieu 12/06/2009 19:58

chapeau...gran belle ligne et grosse "balles"

Gillesleskieur 11/06/2009 18:15

Thomas, merci, c'est jsute que ça aurait été plus facile, mais en contournant la principale difficulté, et surtout en skiant en traversée c'était bien moins élégant à mon avis..

thomas 11/06/2009 10:47

Gros morceau aussi cette FN du Pigne, surtout quand on voit la deuxième photo de la descente, ça stresse.Je me trompe peut-être mais l'entrée a l'air plus simple (en tous cas sur la photo) en diago depuis le milieu.Bravo en tous cas