Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gillesleskieur.com
  • Gillesleskieur.com
  • : Guide de haute montagne UIAGM/IFMGA Professeur de ski ISIA
  • Contact

Joli...

Recherche

Articles Récents

8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 20:09
4h15 le réveil devrait sonner mais je l'ai déjà éteint, cette fois ça y est, il est tant... Je me lève et jette un oeil par la fenêtre, je n'en crois pas mes yeux et vais jusqu'à la porte... La météo avait annoncé le beau temps et là il neige....
Je me mets quand même à table pour le petit dèj, un peu de pain et du chocolat, du thé, ma tête est déjà ailleure, là haut...

5H je me mets en route sous la neige, la météo ne peut pas être si fausse, il sera bien temps de rebrousser chemin si elle continue à se dégrader..



J'arrive au pied de la face environ une heure plus tard, de là je peux prendre la météo au téléphone et me rassurer, il me faudra simplement prendre mon temps pour monter, les nuages devraient se dissiper rapidement, d'ailleur il ne neige déjà plus.. Je traverse le long de la rimaye, trocs les skis pour les crampons, sors mon 2 ème piolet et attaque la remontée de la face.

A l'attaque!!



Impressions de la montée...




La montée se passe sans encombre si on peut dire, la neige porte bien et je profite de louvoyer entre les plaques trop dures de manière à bien repérer mon chemin de descente.
En chemin je remarque quelques pièges, là de la glace, ici des cailloux qui affleurent sous la neige...
Je tente aussi de remonter les pentes de neiges tout au sommet à droite, elles sont recouvertes de petite billes de glace, toutes perlées. Une descente ici aujourd hui serait suicidaire, je dégrimpe donc jusqu'à pouvoir remonter sur la gauche et le sommet d'Abondance.
A 8h20 je creuse une plateforme à grands coups de pieds, puis encore une autre un peu plus petite en amont pour poser mes fesses. Je m'installe, accroche mon sac, pose mes gants sur mon "siège", plante mon piolet bien haut et me vache dessus, m'assieds et attends, espérant le dégel de la couche supérieure...

Assis, relax, 600m de dénivellée plus bas la sécurité, d'ici là quelques virages.


Mon petit salon VIP avec vue..


9h30 aucun signe de dégel, je décide d'attaquer, je me sens en forme et la neige est très abrasive... Une fois mes skis aux pieds, un sentiment de sécurité m'envahi, biensur le plus dur reste à venir mais maintenant je me sens bien. Un piolet en main (en plus des bâtons) je me lance. Le premier virage est toujours le plus dur, souvent le plus impressionant, c'est pourquoi après 2-3 mètres de dérapage je tourne, en moins d'un mètre mes skis ont parcouru 180° degrés mais il m'en faut bien 5 ou 6 autres pour maitriser la vitesse et être prêt à nouveau. En 3 ou 4 virages je trouve mon rythme. Concentration maximale sur cette première rampe, moins raide puisque surplombant la face, mais qui me cache le fond de la dîte face.. Arriver au bout je doit traverser pour rejoindre l'axe de la descente , la pente plus raide que les 57° de la face ne me donne pas envie de sortir le clinomètre pour verifier... La neige est accrocheuse et tout se passe "à merveille".


Moins d'une demi heure et quelques virages plus tard, je laisse mes skis filer pour passer la rimaye, ça y est, c'est fait, la face nord du Mt Blanc de Cheilon à ski, cette descente qui me paraîssait inaccessible il y a encore quelques jours est derrère moi... Un sentiment de bonheur intense s'empart de moi. Encore sous le coup de toute l'endorphyne que mon corps a produit durant la descente, j'abandonne mes skis au col et cours littéralement jusqu'au sommet du Clocher de Cheilon où j'observe ma trace et prends encore quelques photos...

Mt Blanc de Cheilon Face Nord ABO 3 ème descente et première répetition d'abondance le 28 mai 2009

Demain ou après demain la dernière partie de cette aventure avec la traversée sur le Pigne et la descente de sa Face Nord. N'hésitez pas à laisser des commentaires, ça  fait vraiment plaisir!



Partager cet article

Repost 0
Gilles le skieur - dans Ski
commenter cet article

commentaires

Jeremy 04/05/2015 13:36

http://www.tvmountain.com/video/culture/10791-skieurs-du-ciel-dominique-potard-editions-guerin-chamonix-mont-blanc-pierre-tardivel.html
j ai trouvé par hasard une interview de tardivel ou il parle au debut de la notion de pente , ce qui m a assez convaincu et repond, tout en restant théorique , à mon debat.

Jeremy 04/05/2015 09:50

ok merci
Perso je calcule à l aide de google earth en tirant une ligne sur 30-40m de denivelé sur une pente régulière... J ai fait une centaine de mesure en tout et testé plusieur face ou je connaissais la pente exact.. A chaque fois je suis tombé au meme resultat avec mes calculs.. Qu est ce que tu en pense?

Gilles 28/04/2015 11:44

les 57 viennent du topo du CAS.

Jeremy 28/04/2015 11:36

Bravo!Magnifique!!! Par contre je ne sais pas ou tu va chercher tes 57°?????Je ne suis pas sur que ca existe en tout cas par chez nous. Perso j ai calculer ta face à 48°-49° ce qui fait une des faces les plus raides des alpes...J ai skié la face est du cervin qui est à 47° et cela correspont avec tes photos.Je pense qu on a tendance a exagere, il est possible de trouver du 51-53° maximum mais au-delà c est une cascade de glace

Alex 26/04/2010 13:01



Jamais cru qu'une allumette comme toi puisse faire ça!


Merci pour la "petite semaine" passé ensemble; bonne (humeur) humour et rires garanties. Bien content d'avoir fait ta connaissance!


Alex le cireur