Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gillesleskieur.com
  • Gillesleskieur.com
  • : Guide de haute montagne UIAGM/IFMGA Professeur de ski ISIA
  • Contact

Joli...

Recherche

Articles Récents

20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 05:53

Buenos aires, Lima, Cuzo.. Welcome to Perou! Apres une journée complète de voyage, nous

voici enfin au Pérou, pays des Incas. Le ton est donne tout de suite en arrivant, la ville est a 3500m et une grève quasi générale est annoncée dans la vallée sacrée..

En chemin vers notre hôtel, nous nous arrêtons chez une famille de tisserandes traditionnelles. 3 générations à l'oeuvre dans cette coure intérieure. Toutes les laines sont filées à la main et teintes à base de plantes. Inutile de dire que le tissage est lui aussi réalisé à la main.


La grève c'est une chose, mais les paysans bloquent les routes, toutes les routes... Arbres, pneus, cailloux, pont de camion renversé, barbelé, tout est bon tant qu'ils peuvent s assoirent autour et empêcher les VEHICULES de passer. Qu à cela ne tienne, nous irons à pieds...


Passant par dessus les barricades, contournant les rochers et répondants aux sourires des paysans, nous voici en chemin pour les salines de Maras. 2h plus tard, nous sommes au bord de centaines de marres en terrasses où tout un village cultive le sel..


Notre troisième jour au Pérou marque notre entrée sur le mythique Inca Trail.. Là c’est le choc. Depuis 2001 le gouvernement a imposé des règles de fou. Du bien et du moins bien; limitants le nombre de personnes par jour sur le chemin et les charges des porteurs, mais 
dans le même temps imposant un guide (accompagnateur) et tout un matériel de camping qui fait ressembler cette belle traversée en altitude à une expédition coloniale. La plupart des trekkeurs envoient leurs matériel de couchage d une étape à l autre par porteur, comme j 
ai quand même une échéance à préparer (....) et parce que je trouve tout ça un peu d un autre temps je décide de transporter mon matériel moi même. N empêche notre équipe se compose quand même d un guide, d un cuisinier et de 5 porteurs (tous rendus obligatoire depuis 2001)..


le poste de controle pour les trekkeurs

 

Et celui des porteurs où ils doivent tout déballer pour compter les fourchettes...(par exemple..)


Entres citées Incas et colibris, le chemin serpente sur 43 km entre 2640 m et 4215 m. Du beau du moins beau de la pluie mais surtout un dépaysement total en comparant ces altitudes à nos latitudes. La faune elle aussi est très différente de celle habituelle chez nous, des colibris, des ours et le soir, au camp, à 3800 m, c’est le chant des grenouilles qui remplace celui des oiseaux…


ça y est 3ème jour, 4215 m le plus haut col est franchi..


Colibri


Le soleil sur le Salkantai (6200m) une des montagnes sacrées des Incas au matin du 4ème et dernier jour


Le 4ème jour, la récompense, la vision de Machu picchu, la citée secrète des Incas. Leur ouvrage le mieux conservé puisque les conquistadors ne la trouvèrent jamais, perchée sur une arête,  entre 2 montagnes à plus de 2600m. Restaurée et fouillées depuis sa découverte par les occidentaux en 1911 (2 familles indigènes y vivaient) elle est désormais protégée par l’UNESCO et le gouvernement péruvien. LA seule chose qui frappe encore plus que la beauté du site est l’abondance des touristes. Mal habitués depuis le début de notre voyage puisque nous n’avons jamais rencontré beaucoup de monde, nous nous sentons un peu agressés, volés par cette foule majoritairement venue en autobus jusqu’à l’entrée du site et peinant à supporter l’altitude plutôt modeste (pour la région).Mais il en faut pour tout le monde et bientôt la magie de la citée nous fait oubliés ces considérations un peu élitistes. Nous profitons de la vue, des vallées dont la profondeur n’a d’égal que le vert qui les recouvrent et au loin des montagnes à plus de 6000m recouvertes de glace et de neige. Ces montagnes précisément que les Incas vénéraient, se retrouvent sur les différents autels du Machu picchu.


Orchidées et ruines, la beauté et la force, l'éphémère et l'histoire..


y sont LA les mecs, y sont là...


Voilà la fin du voyage.. Dans quelques heures je m'envole de Lima, mardi soir je serai de retour en Suisse pour mon 2 ème hiver. Merci à Starbucks et sa connectiuon WIFI qui m'ont permis de me moins m'ennuyer et de mettre les photos en ligne.. Merci à vous qui avez suivi notre voyage sur ce blog.. N'hésitez pas à laisser un commentaire!!

A PLUS!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gilles 25/04/2009 08:52

Salut Gilles,je voulais juste te dire que ton blog c'est que du bonheur a le lire et a le regarder.bon retour dans les Alpes