Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Gillesleskieur.com
  • Gillesleskieur.com
  • : Guide de haute montagne UIAGM/IFMGA Professeur de ski ISIA
  • Contact

Joli...

Recherche

Articles Récents

2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 01:23

 Après avoir passé la nuit à El Calalfate le transfert  jusqu’aux Torres del Paine promettais d’être long, plus de 400km sur des routes pour la plupart non asphaltées et le passage de la frontière Argentine Chili.

 

La faune en chemin, dès la frontière passée est bien visible et assez variée, des Gaunacos, un renard un peu endormi au bord d’un parking, des Carararas...

 

Caracara (la taille d'un aigle royal..)


Vous faites maintenant  partie, pour quelques jours, du million de personnes vivant le plus au sud de la planète… C’est en ces quelques mots que nous sommes accueillis à l’hôtel Explora Patagonia dans le parc national des Torres del Paine au Chili.


 

Les Torres justement aujourd hui sont dans les nuages, nous en profitons pour découvrir une autre partie du parc. Première constatation, il pleut, mais le vent à décorner (..) les bœufs que nous avions enduré en Argentine n’est pas aussi présent.. Deuxième constatation, tout est plus vert, l’herbe est plus haute.. La température elle est la même, c’est pas encore ici qu’on va marcher en T-shirt…


 

Après le camping nous voici dans un hôtel de luxe, quelle différence de confort le soir en rentrant.. La journée par contre le programme ne change pas avec plus de 60km marchés en 3 jours et pas mal de dénivelé, nous arrivons au bout du circuit dit du W : Glacier Grey, Campo Britanico (camp de base britannique pour les ascensions des Cornes), Base of the Torres (camp de base des Torres del Paine)…

 

Après une traversée en bateau depuis la jetée de l’hôtel (…) le parcours jusqu’au glacier Grey consiste à remonter la vallée  et les rives du lac du même nom dans lequel il vient mourir. C’est sur ce tronçon du W que nous rencontrerons le plus de vent..


 



Le camp de base des Torres del Paine quand à lui sera le plus incertain et  le plus haut de tous. Le plus incertain parce que jsuqu’à la fin de notre pic nic on pouvait voir le lac mais pas les tours, puis le vent aidant…. La première de la tour centrale (celle qui apparait la plus haute) avait été réalisée par un gars appelé Bonatti....

 


La neige et le vent sont de retour... Time to go...


Le camp britannique fut quant à lui le plus long, 30km, et le plus humide avec du grésille, de la pluie, de la neige et finalement du soleil… un temps très patagonien quoi…


 


Ian approche du sommet dans la neige mais sous le soleil qui nous sèche.


La vue du Camp sur les Cornes, La Feuille et le Sabre (de droite à gauche)

 

 
De retour du camp britannique et ses 30KM..


Les Cornes del Paine (les Torres apparaissent dans les nuages à droite de 2 premières cornes) et leur géologie particulière.


Roche métamorphique "collée" sur du Granit.. unique...


Une météo qui marque la fin de notre aventure en Patagonie, direction aéroport de Punta Arenas puis le désert de l’Atacama et les volcans…

Partager cet article

Repost 0
Gilles le skieur - dans Montagne
commenter cet article

commentaires

Emilie 03/04/2009 20:44

vraiment super beau, ça me donne envie d y retourner! cool les petites news en directes! (je crois pas t as même pris un petit bout de Max avec toi ==>alias le bandeau)... ah gilles l ami des animaux ;-)

yukari 03/04/2009 18:30

Your pictures are amazing!!!!Is the fox wild?The glacier is soooooooooooo beautiful!!I want to see it with my eyes.Are you Ok? You look bit tired.Have a safe travel and enjoy it!